bagnolet1 bagnolet1 bagnolet4 bagnolet12

Actualité

Mercredi 29 mars 2017, 19h30

En savoir plus...

Dans le cadre des travaux de la ZAC Benoît-Hure,...

En savoir plus...

Accueil > Des services à votre service > Santé > Conseils santé > Lutte contre le saturnisme

Lutte contre le saturnisme

Le saturnisme est une intoxication liée à la présence de plomb dans l’organisme des enfants ou des adultes.

Première maladie professionnelle à avoir été reconnue, la saturnisme d’origine professionnelle a nettement diminué.

Malgré l’interdiction de l’utilisation du plomb dans les peintures depuis 1948, le saturnisme sévit toujours à cause de l’ingestion d’écailles et/ou l’inhalation de poussières contaminés par le plomb dans l’habitat ancien dégradé.

Cette intoxication est particulièrement dangereuse pour la santé des enfants et des femmes enceintes.

La ville de Bagnolet développe un programme de lutte contre le Saturnisme depuis 1991, qui repose sur :

  • le repérage et le dépistage des enfants à risque
  • le repérage et le dépistage des logements ou parties communes dégradées contaminés au niveau des peintures
  • l’accompagnement social des familles, en particulier pour l’organisation de la mise en sécurité et de l’hébergement d’urgence lors de travaux sur injonction préfectoral
  • la sensibilisation des entreprises pour leur faire adopter les bonnes pratiques qui prennent en compte la protection des occupants et de leurs employés lors des chantiers, ainsi que la gestion des déchets.

La mise à jour de la liste des immeubles construits avant 1948, contaminés, est assurée annuellement par le SCHS.

Le SCHS dispose d’un appareil de mesure du plomb dans les peintures et les poussières.

Le prélèvement sanguin (plombémie), qui permet de détecter la présence de plomb dans le sang, est pris en charge à 100% par la Sécurité Sociale pour les enfants de 0 à 18 ans et les femmes enceintes.

Comment savoir si vous êtes concerné ?

Les situations à risque :

  • L’immeuble où vous vivez a été construit avant 1949
  • Les peintures de votre appartement et/ou des parties communes sont dégradées.
  • Votre enfant a ingéré des écailles de peinture
  • Votre entourage a été intoxiqué par le plomb.

Si vous pensez être dans une de ces situations, vous pouvez vous adresser à :

  • Votre médecin traitant
  • Service Communal d’Hygiène et de Santé
  • Un centre de PMI

Conformément aux dispositions du Code de Santé Publique, pour les immeubles construits avant le 1er janvier 1949, un diagnostic plomb doit être joint à tout bail de location établi depuis le 12 août 2008, ou à leur renouvellement pour ceux contractés avant cette date.

Quelles précautions prendre en cas de suspicion d’intoxication ?

  • Laver souvent les mains, couper les ongles courts, laver les jouets de votre enfant
  • Avoir une alimentation équilibrée riche en fer, calcium et magnésium
  • Eviter le contact avec les peintures écaillées
  • Procéder au nettoyage humide des sols
  • Prendre des précautions lors de travaux sur les peintures
  • Ne rénover pas vous-même les peintures à risque
  • Cacher les peintures écaillées
  • Aérer souvent votre logement pour en chasser l’humidité.

Renseignements :

  • Service Communal d’Hygiène et de Santé (SCHS)
    13 rue Sadi Carnot (1er étage) Tél 01.49.93.60.47
  • Centre Municipal de Santé Elsa Rustin-Centre médical
    13 rue Sadi Carnot (RDC) Tél 01.56.63.91.00
  • Centre de PMI Adélaide Lahaye
    3 rue Adélaïde Lahaye Tél 01.56.63.91.12
  • Centre de PMI Pierre et M Curie
    70 rue Pierre et Marie Curie Tél 01.43.93.01.91
  • Centre de PMI Croix Rouge
    4 rue du Lieutenant Thomas Tél 01.43.60.33.21
  • Agence Régionale de Santé Ile de France – Délégation Départementale de Seine Saint Denis
    Immeuble l’Européen – 5/7 Promenade Jean Rostand 93000 Bobigny
    Tél : 01.41.60.70.00

Liens :