bagnolet9 bagnolet9 bagnolet9 bagnolet9

L'Actualité

Culture - 31/08/2017

Paroles passagères

Musique et poésie arabe contemporaine
jeudi 14 septembre salle des Malassis

Avec le spectacle Paroles passagères, la poésie de Mahmoud Darwich et de Badr Châker as-Sayyâb rencontre des genres musicaux aussi différents que le rock, le blues, ou encore la valse.

Sur scène, trois passionnés de vers accompagnent et mettent en lumière les textes de ces deux maîtres de la poésie arabe contemporaine de leur voix, guitares et instruments traditionnels tels que le gumbri et la derbouka.

Mahmoud Darwich est un poète exigeant qui n’a cessé de se remettre en question et de se renouveler. Connu d’abord comme le «poète de la résistance palestinienne», il a revendiqué par-dessus toute sa qualité de poète, sans rien renier de son engagement en tant que citoyen. Sa poésie a depuis longtemps traversé les frontières du monde arabe.

Badr Châker as-SAYYÂB est considéré comme le père fondateur de la poésie arabe moderne parce qu’il a été l’un des premiers à écrire en vers libres, mais aussi parce qu’il a abordé la poésie en visionnaire. Avant tous les autres, il sut marier la référence mythologique et le vécu quotidien, le politique et l’intime, le national et l’universel.

Paroles passagères
Carte blanche palestinienne, à l’occasion de la commémoration des massacres de Sabra et Chatila les 16 et 17 septembre 1982
Salle des Malassis – 14 septembre 2017 – 20h
Entrée libre
Avec : Erick AUGUSTE : Voix - Abdeljalil QOUDOUSS : Guitare et Gumbri - Mohamed BOUHARRAT : Derbouka et Guitare

Renseignements et réservations : 01 49 93 60 81
culture@ville-bagnolet.fr

Retour