bagnolet10 bagnolet2 bagnolet10 bagnolet5

L'Actualité

Communiqués - 23/06/2014

Communiqué de presse

Communiqué de presse de Tony Di Martino, maire de Bagnolet :

Réaction à la publication des 1300 nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville.

La liste des villes pouvant à nouveau bénéficier des crédits de la politique de la ville vient d’être rendue publique par la ministre des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports. Je me réjouis que la ville de Bagnolet en fasse à nouveau partie. Les quartiers de la Noue et des Malassis et les abords de la rue de la Capsulerie sont concernés. Le quartier des Coutures fait, pour sa part, l’objet d’un programme de réhabilitation des logements anciens et de lutte contre l’habitat indigne. Cette reconnaissance était une condition importante de la réussite du projet municipal porté par la nouvelle majorité que j’ai l’honneur de conduire depuis mars 2014.

Alors que Bagnolet est la quatrième ville la plus endettée de France, un soutien spécifique de l’Etat est, en effet, indispensable pour mieux combattre les inégalités d’accès à l’emploi, d’accès à la santé et aux services publics et pour permettre à tous les enfants de réussir à l’école républicaine.

La municipalité de Bagnolet considère, en effet, que les mécanismes de solidarité nationale doivent être pleinement mobilisés pour soutenir l’amélioration des conditions de vie des habitants des quartiers populaires. Cela passe notamment par une relance dynamique du projet de renouvellement urbain de notre ville, qui a subi un retard important, notamment provoqué par un manque d’implication politique et financière de l’ancienne municipalité.  Les habitants des quartiers de la Noue et des Malassis, dont la patience a déjà été très éprouvée, l’attendent avec force, eux qui souffrent chaque jour des conséquences d’un habitat dégradé.

Je m’engagerai, par conséquent, personnellement, aux côtés des élus municipaux concernés par la réussite du projet de renouvellement urbain, pour que le futur « contrat de ville » conclu à l’échelle de l’agglomération Est Ensemble rattrape le temps perdu.

De la même façon, je resterai très vigilant pour que la ville de Bagnolet puisse ainsi bénéficier du nouveau programme de rénovation urbaine, défini en septembre 2014. En effet, les Bagnoletaises et les Bagnoletais ont légitimement droit de profiter des quelque 5 milliards d’euros de subvention nationale qui seront déployés entre 2014-2024. Je demanderai notamment que les secteurs oubliés lors du plan précédent soient réintégrés : la dalle Maurice Thorez et la rue de la barre nouvelle devront, par exemple, être réhabilités.

Les élus de la nouvelle majorité municipale ont déjà eu l’occasion de présenter ces orientations lors de deux réunions publiques, qui se sont tenues le 14 et le 17 juin dernier. Une concertation est lancée, destinée à porter un projet urbain ambitieux et respectueux de l’identité de la ville de Bagnolet.

Retour