bagnolet5 bagnolet1 bagnolet4 bagnolet6

L'Actualité

Communiqués - 21/11/2014

Communiqué

Lors du Conseil Communautaire du mardi 18 novembre dernier, à l'occasion du vœu de soutien à la maternité des Lilas, Jimmy Parat, Vice-Président de l'Agglomération d'Est-Ensemble, Conseiller municipal délégué de Bagnolet, a tenu, en son nom propre, des propos à l'opposé des valeurs progressistes que nous défendons. Ils ne reflètent en rien les prises de position publiques des élus de la Majorité Municipale.

Nous avons, à plusieurs reprises, rappelé notre attachement au droit à l'avortement, acquis majeur des femmes et fruit d'un long combat de l'égalité femmes-hommes. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle la Municipalité s'est engagée dans le combat pour le maintien de la maternité des Lilas, acteur majeur de notre département pour la défense du droit des femmes à disposer de leur corps. Le respect de ce choix passe, bien entendu, par l’accompagnement des mères et des pères accueillant leur enfant dans les meilleures conditions possibles, mais aussi par l'accompagnement de celles qui font le choix librement de mettre fin à leur grossesse. Cette position a d'ailleurs été immédiatement rappelée au dernier Conseil Communautaire et dans une expression publique le mercredi 19 novembre.

Jimmy Parat a adressé une lettre d'excuses publiques et nous prenons acte de ses explications.

Le combat pour le Droit des femmes est toujours d'actualité, 40 ans après la libéralisation de l'avortement, nous devons tous rester vigilants.

Nous poursuivons donc notre lutte pour défendre la maternité des Lilas, car il n'est pas envisageable de fermer un centre IVG et une maternité dans le Département le plus jeune et le plus pauvre de France.

 Maïna JOUYAUX
Conseillère Municipale déléguée en charge des Droits des Femmes et de la Lutte contre les discriminations
Tony DI MARTINO
Maire de Bagnolet

Retour