bagnolet3 bagnolet6 bagnolet7 bagnolet8

Toute l'info


Dans l'agenda

Évènement

Le Mois du film documentaire a 20 ans !

Du 15/11/2019 au 23/11/2019
Exposition

Gens d'ici

Du 28/10/2019 au 24/11/2019
Exposition

L'esprit du lieu

Du 03/11/2019 au 30/11/2019
Exposition

Au coeur de la beauté qui s'expose, fragile et incertaine...

Du 07/11/2019 au 29/11/2019
Exposition

Tabou

Du 08/11/2019 au 22/11/2019


L'Actualité

Infos mairie - services - 05/09/2019

Arrêté municipal d’interdiction du protoxyde d’azote

Il est désormais interdit, sur le territoire de la commune de Bagnolet, aux mineurs (- 18 ans) de posséder, vendre, céder ou partager du protoxyde d’azote. Il est également interdit à ces mineurs d’utiliser ce gaz de façon détournée.

Des centaines de capsules de couleur grise de protoxyde d’azote usagées, normalement utilisées en cuisine, en médecine ou dans l’industrie, sont régulièrement retrouvées en pleine rue.

En effet ce produit est depuis quelques temps détourné de son usage habituel à des fins récréatives pour ses propriétés euphorisantes. Il est consommé comme psychotrope (substance qui agit sur le psychisme et le système nerveux). Des jeunes s’y adonnent en inhalant ou aspirant le gaz préalablement transféré dans des ballons de baudruches, en gonflant un ballon avec la cartouche de gaz puis en respirant le contenu. Parce qu’il provoque des crises de fous rires incontrôlables, les adolescents l’ont baptisé gaz hilarant, bon bonne, proto, oxyde nitreux ou encore N20.

Ce gaz, détourné de son usage courant, DEVIENT UNE DROGUE qui entraîne de gros risques pour la santé.

Contrairement à d’autres stupéfiants, les consommateurs du protoxyde d’azote le trouvent facilement en vente libre en supermarché ou épiceries, dans les pharmacies ou encore sur internet.

Aussi, la Ville a décidé de prendre un arrêté interdisant la vente du protoxyde d’azote aux mineurs.

Cet arrêté est accompagné d’une campagne de prévention et d’information auprès des mineurs et des parents afin de les sensibiliser sur les dangers et les risques pour la santé.

D’autre part, la Ville propose des consultations contre les addictions :
Le Docteur Legouis reçoit sur rendez-vous le mardi après-midi au Centre municipal de santé Elsa-Rustin
13, rue Sadi-Carnot
01 56 63 91 00.

Ce gaz, « nouvelle drogue des adolescents »,
est devenu le 3e psychoactif
le plus consommé par les jeunes.
DROGUE INFO SERVICE 0 800 23 13 13
Permanence téléphonique de 8h à 12h.

À noter
En vertu de l’article R.632-1 du Code pénal qui vise l’abandon, le jet de déchets ou matériaux ou autre objet de quelque nature qu’il soit sur la voie publique; l’abandon de cartouches usagées sur la voie publique est prohibé et devra être sanctionné par une amende de 2e classe d’un montant de 68 € si vous réglez dans les 45 jours ou 180 € au-delà de ce délai.

Téléchargez l'arrêté N°439

Retour